Faire financer son projet de VAE !

Publié le 20 Juillet 2012

Le coût d'un projet de VAE varie en fonction de plusieurs éléments :

- en fonction du certificateur (valideur du diplôme) , du choix d'être accompagné ou pas , et de l'organisation de la validation : entretien, ou pas, mise en situation ou pas.

Le  coût final peut donc relever des postes suivants:

:

- frais d'accompagnement à l'orientation et au choix du diplôme : les Points Relais Conseil assurent cette activité gratuitement , mais certains cabinets conseil peuvent l'intégrer à leur offre de prestation. Si vous avez fait un Bilan de compétences (prestation payante) vous devriez quand même avoir une bonne  idée du  diplôme possible. Si vous avez réalisé un Passeport Orientation Formation approfondi aussi. Les valideurs du diplôme assurent aussi un accueil "au choix du diplôme". Cet accueil est généralement gratuit mais l'étape qui suit peut faire l'objet d'un coût.

 

- frais de recevabilité :là aussi des coûts peuvent apparaître. Certains valideurs intègrent au devis des frais de recevabilité. En effet, des personnes vont prendre le temps d'analyser "la recevabilité" de votre projet et se prononcer sur l'autorisation qui vous sera faite de présenter un dossier de VAE ou pas. Certains certificateurs ont intégré cette activité à leur activité classique mais d'autres ont mis en place des services spécifiques qui ont un coût et le facturent, s'il n'est pas subventionné. C'est le cas notamment dans le supérieur ou pour les certifications de branches.

 

- frais d'accompagnement au dossier de validation : c'est à ce niveau que ce situe l'essentiel des coûts. l'accompagnement n'est pas obligatoire. C'est une prestation ! Elle est assurée par des accompagnateurs VAE internes aux certificateurs, ou labellisés.

Elle peut aussi être assurée par des cabinets spécialisés qui proposent une prestation d'accompagnement VAE. Ils peuvent être labellisés ou pas par le certificateur concerné. Dans ce cas, il vous faut veiller à ce que le cabinet ait une réelle expérience de l'accompagnement VAE.

Quelle que soit la nature de l'organisme d'accompagnement, vérifiez que l'accompagnateur a une bonne compréhension des enjeux (nature et niveau) professionnels du diplôme ou du titre, qu'il a été formé à l'analyse des compétences et du travail, à l'accompagnement VAE. Interrogez-le sur ses méthodes, ses outils d'accompagnement, son expérience de l'accompagnement VAE, son réseau professionel (les secteurs qu'il connaît, les échos de jury)?

A savoir aussi : si vous êtes demandeur d'emploi vous devrez obligatoirement passer par un organisme d'accompagnement labellisé (sauf exception). Si vous êtes salarié et que le financement vient de la formation professionnelle continue, vous avez un peu plus le choix de l'organisme d'accompagnement. Dans la plupart des cas, le certificateur du diplôme concerné va vous orienter vers des organismes labellisés, ou vous proposer un accompagnement par ses services internes. C'est souvent judicieux, et je le conseille, car plus simple d'un point de vue organisation, mais sachez que ce n'est pas obligatoire. 

Le coût de l'accompagnement varie en fonction de la forme que celui prendra. Si l'accompagnement comprend des ateliers collectifs, il est aux alentours de 700 euros. S'il est exclusivement en individuel, il est entre 1000 et 1500 euros. Pour les salariés, le financement est assuré par les OPCA (organisme Paritaire Collecteur Agréé, une sorte de "mutuelle de la formation continue," comme diraient les québécois). Il couvre partiellement ou totalement la prestation. Le financement couvre 24 heures d'accompagnement maximum. En réalité , la majorité des accompagnement est entre 10 et 20 heures, . Pour les demandeurs d'emploi, le financement est de 700 euros environ et doit être réalisé par des organismes labellisés. Dans tous les cas, l'organisme d'accompagnement doit vous remettre un devis décrivant la nature de la prestation proposée.

 

- frais de validation : les certificateurs organisent les examens pour l'obtention des diplômes. Ces coûts sont intégrés dans les fonds pour organiser leurs formations. Au démarrage de la VAE, les certificateurs ont organisés les jurys de VAE sur ces mêmes fonds. or aujourd'hui on constate que les jurys de VAE génèrent des coûts imprévus . Les enseignants, les professionnels, de jury VAE sont convoqués, en plus des jurys d'examen. Ils sont défrayés pour cela.. De plus en plus de certificateurs intègrent des frais de validation, ou des frais de jury dans leur devis d'accompagnement VAE pour pouvoir organiser les jurys. Beaucoup d'OPCA acceptent de prendre en charge ces frais dans certaines limites, et acceptent un devis d'accompagnement et un devis pour validation.

 

- Frais post VAE : Si la validation est partielle vous pouvez faire le choix de valider ce qui ne l'a pas été par la formation. Dans ce cas votre projet relève de la formation professionnelle continue et vous pourrez mobiliser des fonds pour financer votre formation dans ce cadre., le DIF, le CIF, etc. mais ceci est une autre histoire.

 

N'oubliez pas de demander des devis !! Autant que nécessaire pour couvrir tous les coûts. La prise en charge n'est pas toujours totale mais les connaître vous permet d'anticiper.

Racontez nous votre parcours de financement pour éclairer les futurs candidats.

 

Rédigé par cap vae

Publié dans #Les ETAPES de la VAE

Repost 0
Commenter cet article