Le jury de validation

Publié le 27 Octobre 2012

Le processus de validation est de la responsabilité d'un Jury composé d'enseignants du diplôme et de professionnels.

L'organisation du processus de validation peut différer selon le diplôme ou le certificateur.

Pour certains, un pré jury reçoit le candidat en entretien pour vérifier et compléter les éléments du dossier.

D'autres se passent de l'entretien et ne l'organisent que si le dossier pose questions.

D'autres prévoient des mises en situations professionnelles en complément du dossier.

 

Quel que soit le mode opératoire, au final un jury conforme à la loi évaluera et se prononcera sur le dossier.

 

Attention ! L'évaluation du jury n'est pas de même nature que celle d'un employeur.

L'objet de validation n'est pas le même.

Un employeur évalue votre travail dans le cadre de ses propres critères de gestion de l'entreprise, en fonction de ses objectifs et de sa stratégie, un jury de validation évalue des apprentissages effectués en situation de travail par rapport au référentiel du diplôme et décrits dans un dossier.

 

On peut donc valider et ne pas être reconnu par son employeur et vice versa.


Que peut-il se passer en jury ?

Tout dépend de la posture des membres du jury.

Vont-ils rechercher les compétences du référentiel, vont-ils admettre les compétences transférables, vont-il évaluer votre capacité à effectuer l'exercice ?

Un peu des trois sans doute.

Ont-ils compris que la VAE n'est pas examen ? Pas toujours, mais elle n'en demeure pas moins une évaluation.

L'évaluation est globale. Elle s'appuie essentiellement sur ce que le candidat a mis dans le dossier et un peu sur l'entretien ou la mise en situation.

Chaque membre du jury a un angle de vue qui lui est propre, c'est un être humain.

C'est pourquoi le jury est composé de plusieurs personnes. Chacun ayant  sa propre image du diplômé et du professionnel idéal c'est de la confrontation des points de vue que viendra la décision finale.

Les dossiers de VAE font souvent débat et c'est rassurant.


Normalement, l'entretien ou la mise en situation se déroule dans une anbiance cordiale.

Parfois, l'entrevue est plus tendue, soit parce que le candidat n'a pas compris qu'il est aussi là pour poursuivre son travail de validation donc de répondre aux questions du jury qui demande des compléments d'information sur son dossier, soit parce que certains membres de jury ont oublié qu'ils n'étaient pas en situation d'examen et qu'ils devaient au candidat un minimum de bienveillance dans leur attitude, ceci ne les engageant en rien sur le résultat de la validation, d'ailleurs.

 

Candidat : le jury a toujours raison

Jury : ne prenez pas les candidats de trop haut; quel que soit le résultat de la validation.

Publié dans #Les ETAPES de la VAE

Repost 0
Commenter cet article