Les accompagnateurs

Publié le 7 Novembre 2012

 

Afin de lever toute ambiguïté, les accompagnateurs sont à entendre ici, comme les organismes  ou les professionnels qui réalisent la prestation d'accompagnement à la constitution du dossier de validation.


Cette nouvelle activité, voire ce nouveau métier, puise sa source opérationnelle dans les activités d'accompagnement à la réalisation de dossier de VAP (Validation des Acquis professionnels qui, depuis 1985, permettait à des personnes de démarrer une formation sans le niveau de diplôme requis, grâce à son  expérience professionnelle.


Les certificateurs ("valideurs" du diplôme) avaient, pour la plupart, délégué des professionnels, souvent formateurs, pour accompagner les candidats à préparer leur dossier VAP.

A l'arrivée de la VAE, le modèle d'organisation, cloisonné par certificateur, a été poursuivi pour se renforcer en un véritable système, dont la complexité a nécessité la mise en place d'une organisation tout aussi complexe d'information et d'orientation.

 

Le développement de la demande d'accompagnement a vu émerger de nouveaux acteurs de l'accompagnement, issus parfois du monde professionnel demandeur (dans le médico social notamment), ou du monde du recrutement et du bilan de compétences.

Comment choisir l'organisme d'accompagnement ?

Des chartes de qualité élaborées par l'Etat, ou les régions, ou les financeurs cadrent certains aspects de l'activité d'accompagnement.

Un système de labellisation, d'agréments mis en place par les certificateurs est également destiné à assurer une qualité d'intervention acceptable par le certificateur concerné.

L'organisation du système de l'accompagnement VAE en France est-il satisfaisant ?

Sur le site officiel vae.gouv "peuvent vous accompagner les organismes certificateurs ou valideurs ; ou des prestataires habilités publics ou privés. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre organisme certificateur ou valideur, ou auprès des organismes qui financent votre accompagnement."

Toute la difficulté consiste a savoir ce que signifie habilité.

 

Pour y voir plus clair, sachez qu'il existe

- les accompagnateurs VAE internes des certificateurs

- les accompagnateurs externes agréés, labellisés par les certificateurs.

- les accompagnateurs indépendants ou de cabinets de consultants RH

La qualité de l'accompagnement de dépend pas de leur statut mais il est bon bon de connaître certaines réalités et les marges de manoeuvre.

La recevabilité étant assurée par le certificateur, en toute bonne foi, il va vous aiguiller vers l'organisme d'accompagnement au dossier qu'il reconnaît, à savoir son service interne ou les organismes qu'il a labellisés, habilités. La plupart du temps c'est l'idée à suivre. Les accompagnateurs qui vous sont proposés sont expérimentés et formés à l'accompagnement au dossier de VAE.

Mais parfois, la proposition ne vous convient pas, trop éloignée de votre lieu d'habitation par exemple ou bien le mode d'accompagnement ne vous convient pas (exclusivement en collectif). Vous êtes au bord d'abandonner votre projet !

Sachez que vous pouvez trouver une autre solution, un autre organisme d'accompagnement plus près de chez vous, par exemple.

Attention ce choix est réservé aux salariés, dans la majorité des cas, aux entreprises qui financent sur le plan de formation, aux candidats qui financent eux mêmes leur VAE?

Les candidats demandeurs d'emploi, indemnisés ou non devront passer par les organismes acceptés, habilités, par le financeur (Pole emploi ou Région).

Si vous avez le choix, vous pouvez choisir un organisme qui relève de la formation professionnelle continue (qui dispose d'un numéro de déclaration d'organisme de formation) et qui pratique régulièrement des accompagnements VAE (indispensable)

A savoir ! L'accompagnement VAE est réglementé au même titre que la formation.et peut faire l'objet d'une prise en charge financière. Si on vous propose de l'accompagnement VAE veillez à ce que l'organisme relève de cette législation, qu'il en soit habilité. Si vous vous faites accompagné autrement, en cas de problème, vous n'aurez aucun recours, et vous perdez une chance de prise en charge du coût de l'accompagnement.  

Attention aux officines un peu floues sur Internet.


Au delà de la question légale, quelques questions vous aideront à faire votre sélection.

Quelles est la formation de l'accompagnateur ? des formations de formateur, à l'analyse du travail, la gestion des ressources humaines, en psychologie, au bilan de compétences, à l'accompagnement VAE en tant que tel, ...de niveau licence ou master minimum, sont à privilégier mais non exclusives.


Quelle est l'expérience de l'accompagnateur ? s'il débute il faut savoir s'il est supervisé par un accompagnateur expérimenté, ou pas. L'accompagnateur a t-il réalisé des accompagnements dans plusieurs secteurs d'activités ou au contraire est-il spécialisé sur le diplôme ? quelle que soit la réponse, plus l'accompagnateur a réalisé d'accompagnements plus il a développé des compétences. L'accompagnateur qui a fait lui même une VAE est un plus.


Comment accompagne t-il ? en collectif, en individuel, à distance, en mixte. Tous les modes d'accompagnements peuvent convenir c'est l'expérience de l'accompagnateur qui fera la différence. Le mode collectif convient pour réduire les coûts sur l'étape de mise à plat du parcours, et permet d'échanger avec d'autres candidats, mais devient plus compliqué à la phase de rédaction, chaque personne ayant un rapport différent à l'écriture et à la rédaction du dossier. Si on ne vous propose que du collectif, il ne faut pas plus de 2 ou 3 personnes. Si ce n'est pas le cas, fuyez. En ce qui concerne le "à distance", il peut convenir, mais il vous faut mesurer votre capacité à utiliser les Technologies de l'information et des communications. Si vous ne maîtrisez ni l' ordinateur ni Internet ce n'est pas adapté.

Dans tous les cas, l'accompagnateur doit pouvoir vous dire comment il procède, vous expliquer comment il travaille. Sentez-vous qu'il s'adapte à vous ou bien vous qui devez vous adapter à sa manière d'accompagner ? Attention, l'accompagnement VAE est une méthode pas une procédure. C'est une co-construction entre le candidat et l'accompagnateur.


Comment développe t-il ses compétences ? L'accompagnateur doit régulièrement se tenir au courant de l'évolution de la VAE, et des pratiques d'accompagnement. Participe-t'il à des formations, des séminaires, à des jurys, Comment s'approprie t-il les référentiels des diplômes pour lesquels il accompagne. Que sait-il du certificateur, des jurys.


Il n'y a pas pas de bonnes ou de mauvaises réponses à ces questions mais elle doivent éclairer le candidat pour faire un choix en connaissance de cause. Le candidat va être acteur pour rédiger son dossier, il peut aussi être acteur pour choisir son accompagnement, comme il l'est dans le choix d'un organisme de formation.


 

 

Publié dans #Les ACTEURS de la VAE

Repost 0
Commenter cet article